Marinet, le webmarketing en plus net

Sunday, May 21, 2006

Conception de site Web :
L’art de la simplicité par Jakob Nielsen

Jakob Nielsen, 48 ans, n'est autre que le gourou de "l'usability" du web (ainsi appelé par le New York Times en 1998).
Directeur du Nielsen Norman Group, titulaire d'un Ph.D. en sciences informatiques de la Technical University du Danemark, ancien ingénieur chez Sun Microsystems, Bellcore (Bell Communications Research) et IBM... ce "king of usability" (Internet Magazine) détient 74 brevets aux Etats-Unis, essentiellement sur des moyens de faciliter l'usage de l'Internet.

Dans son ouvrage "Designing Web usability : the practice of simplicity", Nielsen explique que l'internaute est confronté à l’ergonomie d’un site dès sa page d’accueil. Or, chaque page est en concurrence avec des millions d'autres (" tous les concurrents ne sont qu'à un clic de souris ! "). Il faut donc intéresser le visiteur rapidement et parvenir à le fidéliser.

Pour cela, quatre règles principales à respecter :

  1. un téléchargement rapide
  2. la régularité et la fréquence des mises à jour
  3. la facilité d'utilisation du site
  4. la qualité du contenu
En tant qu'internaute, les 3 premiers points se comprennent facilement. Mais attardons-nous sur ce qu'est un contenu de qualité.

La qualité du contenu Web, c’est quoi ?

Sur un site, 79% des utilisateurs lisent en diagonale, les visiteurs repérant les mots clefs, les phrases ou les paragraphes qui les intéressent et ignorant le reste du texte.
Un contenu Web de qualité, c’est donc un contenu qui :

  • Se lit rapidement
  • Est lisible


Les règles d’un contenu Web de qualité

  • Rédiger des textes courts

  • La lecture en ligne est 25% plus lente que la lecture sur un imprimé.
    >> Faire appel à des rédacteurs Web

  • Réduire la taille des pages

  • 10% des visiteurs font défiler la page pour afficher le texte situé au-delà de ce qui apparaît dans le navigateur.
    >> Proposer des liens hypertexte qui dirige vers des pages secondaires dans lesquels les informations sont détaillées.

  • Écrire en langage clair

  • Les visiteurs n’aiment pas le « blablabla » marketing et autres termes complexes.
    >> Respecter le principe de la
    pyramide inversée
    >> 1 paragraphe = 1 idée
    >> Utiliser des structures de phrases simples de type sujet/verbe/complément
    >> Éviter l'emploi de métaphores, surtout dans les titres
    >> Utiliser l'humour à doses homéopathiques
    >> Placer les liens à contenu dans la partie des pages immédiatement visibles à l'écran

  • Travailler les titres de page

  • Ces titres apparaissent généralement hors de tout contexte (moteur de recherche sur site, favoris et historique).
    >> Les limiter à 6 mots (40 à 60 caractères)
    >> Utiliser un titre différent par page
    >> Optimiser leur lecture : en plaçant les termes les plus significatifs en début de titre

  • Travailler les titres d'article

  • Dans une liste d'article, l'internaute ne lit que le titre et même pas le résumé
    >> Utiliser des termes clairs et un langage simple
    >> Éviter les "teasers"
    >> Éviter les articles
    >> 1er mot = mot clef
    >> Éviter de faire commencer les titres par le même mot

  • Attention, police !

  • >> Contraster la couleur de la police avec celle de l'arrière plan
    >> Utiliser une couleur d'arrière-plan unis ou des motifs extrêmement légers
    >> Utiliser des polices assez grandes (Petites polices pour mentions légales et autres notes de bas de page)
    >> Utiliser du texte statique
    >> Aligner le texte à gauche
    >> Utiliser une police sans empattement pour les petits textes
    >> EVITER L’UTILISATION DE CAPITALE POUR REDIGER UN TEXTE car cela nuit à la lisibilité du texte

  • Faire relire les pages

  • Ne surtout pas hésiter à recourir aux correcteurs orthographiques ou tout simplement demander à une tiers personne d'effectuer cette relecture.




    Labels: ,

    2 Comments:

    Post a Comment

    Links to this post:

    Create a Link

    << Home